Navigation | NEWSHELP

Pages

15 novembre 2016

Idée de campagne pour FORD

Idée de campagne pour FORD
Album : Idée de campagne pour FORD

6 images
Voir l'album

Par newshelp le 15 novembre, 2016 dans Actu
Pas encore de commentaires

8 novembre 2016

iTélé, une voie de circulation bloquée

je soutiens itélé

Une bretelle d’accès est coupée depuis quatre semaines sur l’autoroute télévisuelle de l’information en France. Feu rouge donc pour Les différents journaux, rubriques, magazines et autres reportages. Ils ont céder le passage à des rediffusions.

Au carrefour des revendications, un sens interdit à l’arrivée de Jean-Marc Morandini, « pseudo journaliste-animateur », mis en examen pour corruption de mineurs. Un autre sens interdit à la non signature par la direction d’une charte de déontologie. Enfin un dernier sens interdit aux méthodes employé par Vincent Bolloré (actionnaire majoritaire), qui bafoue les principes élémentaires de l’exercice du métier de journaliste, (dixit le président des journalistes de iTélé).

Une petite rue de négociation vient de s’ouvrir, mais pourrait se transformer en impasse, voir même que cette autoroute de l’info, ne soit définitivement coupée par un énorme STOP.

Souvent l’info va trop vite, et fais des excès de vitesse. Là pour le coup, il y a une sacrée panne, et la voiture risque de se retrouver au garage voir même à la casse !

#JeSoutiensItele

Je laisse réfléchir là-dessus !

Par newshelp le 8 novembre, 2016 dans Actu
Pas encore de commentaires

2 novembre 2016

Pour les prochaines élections!

Poncifs pour candidats en campagne

Par newshelp le 2 novembre, 2016 dans Actu
Pas encore de commentaires

28 octobre 2016

La politique, une drogue ?

La politique, une drogue

Voilà, ça y est, avec les primaires des écolos, (dont tout le monde se fout d’ailleurs) et la primaire de la droite (et du centre), nous sommes rentrés dans une nouvelle période d’élections.

Election présidentielle, avec au bout « un poste à Pourvoir », mais surtout « un poste à Pouvoir », puis élections législatives, avec là aussi, « des postes à Pourvoir», mais surtout « des postes à Pouvoir ».

Le problème avec le Pouvoir , c’est que quand on y a goûté, on ne peut plus s’en passer. Un peu comme une drogue.

Accros à la députation ou autres « Postes à Pouvoir », ces drogués ne reculent devant aucunes méthodes pour avoir leurs doses.

En manque, ils peuvent devenir violents, exactement comme n’importe quel Junkie.

Certains sont toxicos depuis des décennies, (le sénateur Serge Dassault, 91 ans), d’autres viennent de commencer à se shooter, (La députée Marion Maréchal-Le Pen, 22 ans au début de son mandat).

De temps en temps ces drogués de l’urne, sont obligés de suivre une cure de désintoxication, (Non réélection), mais dès que l’occasion se présente ils n’hésitent pas à retomber dedans et se précipitent pour une injection rapide.

Décrocher, oui mais pour mieux  re-dealer et re-sniffer l’air du Pouvoir.

Certains frôlent l’overdose avec le cumul des mandats, d’autres font de temps en temps un mauvais trip, (mise en examen, voir condamnations), mais flipper fait partie du deal.

Ce qui est stupéfiant en fin de compte, c’est le Pouvoir de cette drogue qui devient au fil du temps pour certains, un besoin vital pour vivre.

Je vous laisse réfléchir là-dessus!

 

Par newshelp le 28 octobre, 2016 dans Actu
Pas encore de commentaires

14 octobre 2016

Aux urnes citoyens

 

désignez le gagnant de la primaire2

Par newshelp le 14 octobre, 2016 dans Actu
Pas encore de commentaires

8 juillet 2016

Pour faire un bon mot

presse

Par newshelp le 8 juillet, 2016 dans Actu
Pas encore de commentaires

5 avril 2016

MIDI, la méditerranée reste à quai, dommage.

1B

C’est donc fait le « comité des sages » vient de rendre son verdict.

Les huit noms sont les suivants : Languedoc, Terre d’Oc, Occitanie, Pyrénées-Méditerranée, Languedoc-Pyrénées, Pays d’Oc, Midi, Occitanie-Roussillon.

Carole Delga, la présidente, avait pourtant fixé la feuille de route pour trouver le nouveau nom de la région LRMP, je cite : «Le nom choisi devra être parlant, fédérer, exprimer une identité commune, porter une ambition et être lisible à l’international». Pour fédérer c’est rater, les catalans ne sont pas content, donc, idem pour exprimer une identité commune, Quand à être lisible à l’international et porter une ambition, quel que soit le nom choisi parmi les huit restants, (à part peut-être MIDI), je ne suis pas convaincu.

Une dernière petite interrogation, « le comité des sages » il a pensé aux noms des habitants ? Si Languedoc, les languedociens et les languedociennes et si Occitanie, les Occitans et les Occitanes, jusque-là tout va bien. Mais si Terre d’Oc ou Pays d’Oc, on fait quoi ? les oc’siens et les oc’siennes ? Et si Pyrénées-Méditerranée, les Pyréméditerranéens et les Pyréméditerranéennes ? Idem pour Languedoc-Pyrénées, les languedopyrénéens et les languedopyrénéennes ? Et enfin pour Occitanie-Roussillon, les Occiroussillonnais et les Occiroussillonnaises ? Quand à Midi, Les midistes et les midistes ? Avec Midi-Méditerranée on devient des miditerranéens et des miditerranéennes, c’est quand même plus sympa non ?

Je vous laisse réfléchir là-dessus!

 

Par newshelp le 5 avril, 2016 dans Actu
Pas encore de commentaires

30 mars 2016

Simples souvenirs

ajax-1973

 

De temps en temps, parce que l’actualité nous fait un clin d’œil, on regarde dans le rétroviseur, et on s’aperçoit que les souvenirs défilent comme les kilomètres sur la route de la vie. J’avais 12 ans à l’époque, nous étions en 1971, le 2 juin exactement, et L’Amsterdamsche Football Club Ajax, appelé plus communément Ajax Amsterdam gagnait sa première coupe d’Europe des clubs champions, (appelée maintenant Ligue des champion), 2 à 0 sur le Panathinaïkos d’Athènes, dans le temple du foot anglais, le Wembley Stadium, Sur le banc, l’entraîneur et le réel  inventeur de ce football total, Rinus Michels, avec au coté de Johan Cruyff, d’autres messieurs du ballon rond, les Johan Neeskens, Wim Suurbier, Arie Haan, Piet Keizer. Le lendemain matin, on voulait tous être l’AJAX, sur le terrain de foot.

Un an plus tard le 31 mai 1972, finale au Feyenoord Stadion à Rotterdam, c’est l’Inter de Milan qui prendra la même punition sur le même score de 2 à 0 avec un doublé de Cruyff

Le 30 mai 1973 au stade Crvena Zvezda à Belgrade, (ex yougoslavie) une autre équipe italienne subira un sort identique, la Juventus de Turin avec un but de Johnny Rep.

Il faudra attendre 22 ans, précisément le 24 mai 1995 et la finale au Stade Ernst Happel à Vienne, pour revoir l’AJAX gagnée une nouvelle fois la ligue des champions face au Milan AC, (tiens encore une équipe italienne) 1 à 0, avec un but de Kluivert.

En fin de compte on a vécu les mêmes choses que d’autres, mais pas à la même place, c’est tout !

Je vous laisse réfléchir là-dessus !

 

Par newshelp le 30 mars, 2016 dans Actu
Pas encore de commentaires

19 mars 2016

Lundi 21 mars c’est les 10 ans de Twitter à Montpellier

twitter 10 ansA

Le 16 mars dernier, j’ai reçu dans ma messagerie privée de mon compte twitter un message de @marilor une amie de la Frenchtech me proposant de soutenir les 10 ans de Twitter en région. Une grande fête est organisée à partir de 19h au café Joseph à Montpellier.

Le 18 mars, après avoir pris connaissance du message, (et oui je ne regarde pas tous les jours « mon Twitter »), je relaie l’info par un tweet. A ma surprise ce matin en regardant l’historique et les statistiques hebdomadaire je m’aperçois que ce simple message est presque arrivé à 4000 impressions en 20 heures de diffusion…..Mon précédent record (tweet pendant la nuit des réseaux en décembre à Toulouse, 2500 impressions) est battu.. Le #hashtag Montpellier est « Frenchtechquement » performant, non?

twitter 10 ansB

Je vous laisse réfléchir là-dessus !

 

Par newshelp le 19 mars, 2016 dans Actu
Pas encore de commentaires

14 mars 2016

Pourquoi notre région doit s’appeler Midi-Méditerranée

1364_1687432401500947_7994717064631875595_n

Carole Delga, la présidente a fixé la feuille de route pour trouver le nouveau nom que devra porter la région LRMP dans quelques mois, «Le nom choisi devra être parlant, fédérer, exprimer une identité commune, porter une ambition et être lisible à l’international». Pas simple!

Rappelons tout d’abord que les noms actuels des régions françaises, ont été fixés dans les années 50, avant la réforme territoriale de 1972. Les noms Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon ont été légitimés avec le temps. En y regardant de plus près on s’aperçoit quand même que l’Aveyron n’a finalement rien à voir avec le Midi attaché qu’il est au Massif Central, idem pour le Lot, qui regarde vers le Périgord. Mais 60 ans plus tard, plus personne ni fait attention…En se plongeant un peu dans l’histoire on se rappellera que ces territoires ont porté des noms comme Septimanie, (que feu Georges Frêche il y a quelques années voulait restaurer), ou la Narbonnaise, au temps des Romains. On pourrait continuer avec les fiefs et les royaumes du Languedoc, de Catalogne, du Roussillon, du Comté Tolosan, du Comté de Foix, de Gascogne, de Bigorre, de Comminges, du Rouergue, ou encore d’Albigeois…Coté géographie deux points forts majeurs : les Pyrénées et la Méditerranée, mais aussi, les causses et les quercys. Compliqué d’associer ainsi des paysages aussi divers dans un seul nom.

Le futur nom de notre région est donc un choix difficile mais réellement important. Ce nom devra fédérer une histoire et des territoires communs mais propres à chacun.  Il faudra aussi penser en terme de markéting puisque in-fine il faudra vendre la région à l’étranger. L’intérêt public doit être associé à un intérêt mercantile….Quand je dis vendre, c’est dans le sens bien sûr de faire venir non seulement des touristes, mais aussi des investisseurs pour enrichir le territoire d’une économie pérenne. Même si cela ne plait pas à tout le monde, le nom de la future région doit donc aussi être un nom de marque. CQFD !

Quoi de mieux que Midi-Méditerranée pour fédérer les deux anciennes régions et exprimer une identité commune. N’oublions pas que l’identité géographique reste le meilleur vecteur de communication. En employant le terme communication, je ne pense pas seulement aux futurs campagnes de publicité. Géographiquement rappelons que quatre départements sur cinq de l’ancien Languedoc-Roussillon touchent la Méditerranée. D’où l’importance de citer le nom Méditerranée car que l’on vienne de n’importe quel pays ou continents, on situera tout de suite notre région en France. Cela marquera aussi une rupture avec l’atlantique, car souvent du coté de Toulouse on regarde tendrement vers Bordeaux et l’adoption du nom générique Méditerranée montrerai un fort attachement à la nouvelle entité.

Occitanie, Catalogne, Gascogne, Languedoc, Pyrénées, Rouergue, etc. Il ne faut pas mettre en avant un territoire plus qu’un autre dans le nom de la future région. Il y aura alors un risque de rejet d’une grande partie des habitants qui se sentiront exclu et cela par la suite peut créer des tensions. Alors pourquoi Midi ? Le terme « Midi » du latin « meridies » à l’origine du mot « méridien », « méridional », qui est au SUD. Et là encore on parle géographie, on associe le Midi au SUD…de la France. J’entends déjà nos amis Provençaux me dire qu’ils sont tout aussi légitimes pour se  réclamer du SUD, donc du Midi, et ils auraient raison, oui, mais alors : POURQUOI PACA ? Un acronyme abominable utilisé depuis des décennies. Mais Midi, c’est aussi un nom que l’on retrouve souvent dans les deux « ex-régions » et une histoire commune, avec pour ne citer qu’un exemple, le Canal du Midi reliant Midi-Pyrénées au Languedoc-Roussillon, la Garonne à la Méditerranée, Toulouse au port de Sète. Pour l’anecdote, on peut citer aussi dans les médias le Midi-Libre et la Dépêche du Midi, sans parler di Pic du Midi et la liste n’est pas exhaustive…. Pour porter une ambition et être lisible à l’international, Midi-Méditerranée sera perceptible par le plus grand nombre, hors de notre région, mais aussi hors de notre pays. En termes d’économie, de tourisme, de culture, ou même de sports, Midi-Méditerranée, gagnera en visibilité à l’international.

Midi-Méditerranée c’est une dénomination simple et harmonieuse des habitants et des habitantes ! Les Midi-Méditerranéennes et les Midi-Méditerranéens. Bref, vous l’aurez compris, je vote pour Midi-Méditerranée

Retrouvez Midi-Méditerranée sur Facebook

facebook1

Je vous laisse réfléchir là-dessus !

 

Par newshelp le 14 mars, 2016 dans Actu
Pas encore de commentaires

9 mars 2016

Assemblée générale du Club de la Com Midi-Pyrénées

C’est hier soir que c’est tenue la 36ème assemblée générale ordinaire du Club de la Com Midi-Pyrénées dans le Salon de la Cie Française à Toulouse.

Une centaine d’adhérents avait répondu présent sur les 370 que comprend la première association régionale des professionnels de la communication. L’ordre du jour était chargé, au programme, le bilan des activités 2015, le bilan financier, les perspectives et le plan d’action pour l’année qui commence, le budget prévisionnel et enfin l’élection de 6 nouveaux administrateurs.

Après un rappel des valeurs du club (innovation, créativité et convivialité) par le président, Jean-François Audiguier, un film a retracé toutes les animations et autres manifestations de l’année dernière. De la soirée Funky 3d aux trophées de la com, en passant par les K Fait Com, les 8/9 et les matinales, soit une trentaine d’événements qui a rassemblé plus de 2500 participants au total sur l’année.

Mais 2015 a été aussi une année riche en nouveauté pour le club ; jugez plutôt ; Un nouveau local, une nouvelle identité graphique, la création d’une douzaine de vidéos à voir ou à revoir sur la chaîne YouTube du club. Sur le plan comptable, rien à signaler dixit Laurent Martel, qui comme tout trésorier a demandé (avec le sourire) que les cotisations 2016 soient encaissées le plus rapidement possible. Et c’est bien normal puisqu’elles représentent la moitié du budget de fonctionnement.

Après le vote à l’unanimité des bilans, l’heure était venue de parler projets. Les matinales RSE, (Com’ils le font), Toulouse 3C, les Apéros citoyen, les K fait Com, Seront au rendez-vous, mais aussi des évènements sur le digital, sur le design et le branding, des rencontres communicants/startups, le lancement de l’observatoire de la communication, une plus grande utilisation du local du club, et aussi une réflexion sur un changement de nom et des partenariats éventuels avec le club de la presse et de la communication de Montpellier, suite à la fusion des régions. Mais une année du club de la com c’est aussi la fête et c’est le vice-président, Paul Monnier qui a détaillé le programme ; grande fête en juillet, grand apéro en septembre et une nouvelle version de la nuit des musées en novembre. A noter aussi sur les agendas un voyage à Bordeaux en octobre prochain puisque c’est les amis de l’APACOM qui organise les trophées de la com. N’oubliez pas bien sûr de candidater à rappeler le président. www.tropheesdelacom.so & www.apacom-aquitaine.com

Tout le bureau du club à souhaiter remercier les 120 partenaires, (médias, institutionnels et entreprises)  qui tout au long de l’année participent aux manifestations. Restait la dernière formalité, à savoir l’élection des six nouveaux administrateurs. Les candidats aux postes ont fait campagne en une minute chrono et les résultats ont été prononcés après le premier verre de l’amitié.  Les heureux élus sont : Hélène Blanc, Dominique Labaï, Oriane Gérard, Pierre-Edouard Heilbronner, Pierre Borie et Brigitte Maisonneuve. La soirée s’est terminée par un sympathique cocktail.

Pour tous savoir sur le club contacter Nathalie Mathonniere la coordinatrice qui assure une permanence le mardi, mercredi, jeudi (9h/12h, 15h/18h) et le vendredi (9h/12h) au  27 rue Caraman à Toulouse ou rendez-vous sur le site http://www.clubcom-mp.com/

soirée club com

Le nouveau bureau « presque » au  complet hier soir

Par newshelp le 9 mars, 2016 dans Actu
Pas encore de commentaires

8 mars 2016

#journeedelafemme

ailes4

Par newshelp le 8 mars, 2016 dans Actu
Pas encore de commentaires

5 mars 2016

Paysage médiatique de la région #LRMP

Après la presse économique régionale, faisons un tour rapide sur les autres médias. Puisque nous sommes sur le web parlons tout d’abord des Pure Player. On peut dire qu’il y a embouteillage sur la toile, jugez plutôt : Montpellier Live, Le Daily Montpellier, Infos H24, Tout Montpellier, Ml’actu, Vous Savez Tout, mais aussi Le petittou, (le city guide de la ville rose), Coté Toulouse et Toulouse 7, (avec un plus pour ces deux derniers puisqu’ils sont distribués gratuitement en semaine).

Coté culture, L’Art-Vues le plus ancien titre et Art dans l’air le nouveau, sans oublier Ramdam le mensuel culturel toulousain.  Vous rajoutez en vrac, Boudu, le nouveau magazine de société toulousain, Vent sud le mensuel tourisme de l’ex-Languedoc-Roussillon, Décors & Sens le mensuel de la décoration,  Sportmag le mensuel du sport de la grande région, mais aussi La Gazette de Montpellier, déclinée à Nîmes et à Sète. La liste n’est pas exhaustive et on peut encore rajouter, Layalina le trimestriel people pour les gens qui se la « racontent », et le petit jaune pour « Sortir » à Montpellier ou à Sète, ou à Nîmes.

Coté humoristique, La Dêche du Midi, (Toute « l’infaux » régionale sur le modèle du Gorafi), ou encore L’Agglorieuse journal satirique qui vient de gagner en cassation son procès et qui permet à la petite mouette (emblème du journal) de pouvoir continuer de patauger dans les étangs de Palavas-les-Flots et même bien au-delà du territoire de la métropole montpelliéraine.  Notons au passage que ce dernier titre a fait le choix depuis le début du modèle économique de l’abonnement et de la vente en bannissant la publicité ce qui lui donne une liberté éditoriale, un peu comme un autre palmipède, national celui-là,  j’ai nommé le Canard Enchainé ou Charlie hebdo, (le successeur du journal bête et méchant qui s’est fait Hara-Kiri….)

Un constat s’impose, c’est que du côté de la Garonne ou du côté du Lez, la presse est riche de titres.  Mais présent sur la toile et en kiosque ils ont tous la même problématique. Maintenant que les régions ont fusionnés, il faut trouver un équilibre financier sur un territoire grand comme l’Irlande.

Par les temps qui courent, les moyens financiers des entreprises et des institutionnels ne permettrons sans doute pas à certains de voyager encore longtemps sur la route de l’information. Cabotages le trimestriel de la méditerranée en est un exemple parmi d’autre, il a accosté une dernière fois en 2015.

Comme dirait Patrick on se donne rendez-vous …..Dans un an…….

Je vous laisse réfléchir là-dessus!

 

1 logos éco

Par newshelp le 5 mars, 2016 dans Actu
Pas encore de commentaires

4 mars 2016

Pour y voir un peut plus clair dans la presse économique régionale

Une fois n’est pas coutume on commencera notre alphabet par la Lettre M. Cette ancienne montpelliéraine, (30 ans en 2014),  a anticipée la fusion des régions et dès 2015 a absorbée son homologue Toulousaine, La Lettre MPS détenue par La Dépêche du midi qui elle-même avait rachetée Midi-Libre, l’Indépendant et Centre Presse.

Poursuivant notre alphabet à l’envers dans la métropole de l’Hérault, on arrive à la lettre O, comme Objectif-Languedoc-Roussillon La Tribune, (OLRT, pour simplifier). Coté toulousain, le O, a disparu depuis décembre dernier, puisque Objectif News La tribune, est devenu La Tribune Toulouse. Notons que si ces deux magazines portent un nom commun, (La Tribune), ce sont deux entités différentes. À priori le rapprochement des deux titres n’est pas d’actualité. Et je ne parle pas d’Objectif Gard de l’autre côté du Vidourle, qui lui-même n’a rien à voir avec les deux autres. Vous me suivez toujours ? Oui je sais ça commence à être un peu compliquer….

Les news de l’économie régionale, on peut également les trouver sur Ecom-News. C’est un nouveau venu depuis quelques mois sur la planète Web. Alors que tous les autres médias se déclinent en hebdomadaire, mensuel, newsletter et site internet, Ecom-News a fait le pari d’être uniquement sur la toile. Si le Pure Player est nouveau, le patron est lui une figure connu à Montpellier. Il était jusqu’à l’année dernière responsable du Journal de l’Emploi, du Club des 500, et de Réseaux-LR, des journaux appartenant au Groupe de presse SIE, (ce dernier a déposé le bilan en été 2015).

Toute l’économie, sur Toulouse, vous pouvez également la trouver dans Tout l’Éco, justement, le magazine trimestriel qui se décline aussi sur le web et par newsletter quotidienne. Si je cite enfin  Le Journal des Entreprises, la revue de presse pour la ville rose est terminée. (Bien sur cette liste n’est pas exhaustive, et l’oubli est humain)

Coté Montpelliérains, ce n’est pas terminer, puisque si L’Hérault juridique continue depuis des années à suivre son bonhomme de chemin au gré des annonces légales et des publicités immobilières, depuis vendredi dernier une information agite le milieu médiatique locale. Un peu plus haut je vous parlais du Groupe SIE propriétaire des titres, Journal de l’Emploi, Club des 500, et Réseaux-LR, auquel il faut rajouter les Guides de l’Emploi et de la Formation. Et bien ce groupe vient d’être racheter par le patron de 7Officiel, (ex Gazette économique). Donc tous ses titres vont revoir le jour, pour je cite le communiqué officiel : « une couverture médiatique de poids, optimisée en région sur des supports variés (hebdo, mensuel, trimestriel et annuels) avec chacun des cibles clairement identifiées »

Pour terminer cette présentation de la presse économique il faut aussi parler d’une newsletter spécialisée dans le numérique, qui a vu le jour en fin d’année dernière, La Press Tech, un hebdo (sans publicité), qui arrive dans votre boite mail le jeudi matin, si vous êtes abonné……C’est gratuit.

La publicité, le publi-reportage, la vente en kiosque, l’abonnement, les annonces légales, sont les modèles économiques pour faire vivre cette quinzaine de médias régionaux axés sur l’économie. Les institutionnels et les entreprises n’ont pas fini d’être sollicités pour financer la pluralité de cette presse. J’ai une pensée pour tous les commerciaux,  les directeurs de communication et les acheteurs d’espaces.

Je vous laisse réfléchir là-dessus!

0 logos éco

 

Par newshelp le 4 mars, 2016 dans Actu
Pas encore de commentaires

8 février 2016

Superlatifs du journaliste

Je ne sais pas si vous avez constaté une nouvelle règle à la radio à la télévision et dans les journaux. Les journalistes, consultants et autres commentateurs ne savent plus faire une phrase, sans un superlatif inutile qui devient un pléonasme ridicule.

Pas plus tard qu’hier : « des obus extrêmement violents ». Je ne connais pas d’obus « un peu violents » ! Ou alors : « un moment historique » pour un événement qui sera chassé par un autre la semaine prochaine.

Le superlatif est le moyen d’action le plus évident dont ils disposent, c’est la forme publicitaire par excellence. Celui qui vend sa marchandise, qui se vend lui-même doit absolument embellir la vérité, lui donner une dimension…superlative.

Absurde aussi « le jamais vu », assorti d’un « depuis ». Si c’est « jamais », c’est « jamais », sinon c’est « plus vu depuis » ! ! « Jamais vu depuis huit jours ! ». La plus grande inondation… depuis deux ans ou trois mois. Il faut que ce soit « le plus » pour frapper, donc peu importe la durée écoulée depuis le phénomène de référence.

Le résultat c’est une perte d’un véritable instrument de référence, d’une possibilité de se constituer une échelle propre. Tous ces superlatifs entendus me rappellent le sketch de Coluche sur la lessive qui lave plus blanc que blanc. Alors un peu de créativité ne ferait pas de mal à l’audience tant recherchée.

Je vous laisse réfléchir là-dessus!

Par newshelp le 8 février, 2016 dans Actu
Pas encore de commentaires

31 janvier 2016

Bonne année

Toulouse Capitole

Par newshelp le 31 janvier, 2016 dans Actu
Pas encore de commentaires

Contact

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message : (oblig.)
Vous mettre en copie (CC)
 

Par newshelp le 31 janvier, 2016 dans Actu
Pas encore de commentaires

Meta

Liens

Parlonsredactionweb |
Suivez nos traces |
♛ Spartiate ★ Training an... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tarnetdadou81flo
| Justpaidtoclick
| Carterplattrd